Il y a 8 ans, Google a profondément modifié son algorithme en publiant une mise à jour qui jugeait la vitesse des sites en version Desktop : la speed update. Aujourd’hui, ce sont toutes les versions des sites qui sont concernées : téléphone, tablette et ordinateur !

 

Ayant pour but de pénaliser le référencement naturel des sites lents*, la Speed Update calcule et considère le poids de votre site et sa vitesse de chargement… pour pénaliser ceux qui dépassent la moyenne. Constatant un grand engouement des visites sur mobiles (plus d’1 consultation sur 2 de sites web aujourd’hui dans le monde), Google a étendu en juillet dernier le contrôle du Speed Update aux versions mobile et tablette des sites (responsive).  

Ne vous étonnez donc pas si votre site est pénalisé depuis quelques semaines : il est juste détecté par Google comme étant un site à optimiser en termes de vitesse d’apparition des pages.

Il y a 2 explications à cette décision de Google :

-> l’utilisateur n’a pas à être pénalisé par une navigation trop lente, et souvent très énervante (qui n’a jamais envisagé d’aller faire un golf en attendant qu’une homepage finisse par d’apparaître sur son portable ?😬)

-> les sites lents ne doivent pas modifier ou fausser l’expérience utilisateur nécessaire pour mieux l’accompagner.

Ce programme ayant déjà fait ses preuves depuis 2010, Google a décidé de le mettre en place sur mobile et tablette pour que les “mobinautes” puissent profiter d’une utilisation optimale. 

Rappelons tout de même que la rapidité n’est pas le seul critère pris en compte pour optimiser le référencement naturel d’un site

 

Lire aussi “Speed update, qu’est-ce-que c’est ?”

 

 

* Google a toujours revendiqué sa vision d’un site web réalisé dans les règles de l’art… et adapté en priorité à ses exigences de référencement 🙄

Partager cet article